Notre sélection Hiver 2021 !

Côte de Beaune 2013 Clos de pierres Blanches – Michel et Marc Rossignol

Ce vin de 2013, d’une parcelle sur un plateau qui surplombe la route des grands crus de Bourgogne entre Volnay, Pommard, Beaune, Sérigny Ladoix ou encore Corton, ce petit privilégié assez méconnu, profite d’un cadre idéal pour nous faire apprécier un bon grand vin de Bourgogne. Des caractéristiques légères, avec des tanins fondants et cependant marqués dont la qualité et le prestige ne sont plus à vanter : il a sa place sur les plus grandes tables du monde depuis l’Antiquité. Quel plaisir de temps en temps, idéal pour les connaisseurs et à découvrir pour les non-initiés.

Conseils de dégustation:
Température idéale de service 15°/16°. Il accompagnera à merveille une poule bien grasse (exemple poule au pot) avec des carottes, poireaux, topinambours, courges en fonction de la saison. Ou alors comme j’aime sa simplicité, un jambon persillé, ce classique de la gastronomie bourguignonne, accompagné d’un petit risotto aux topinambours et de chou frisé. Riche, gourmand, des notes de sous-bois, rond, délicat, acidité typique d’un rouge de Bourgogne comme l’aurait apprécié Charlemagne mais surtout son impératrice (enfin, l’une d’entre elles au moins) !

VSIP Syrah Gamay 2019, Le Mas du Paradis – Mon 20 Eternel

Le Mas Du Paradis, « le mas », c’est comme ça qu’on appelle une ferme en Provence. Dans cette région des grands vins du Côte du Rhône Septentrional, ici nous sommes entourés par ces monuments que l’on appelle Côtes Roties, Condrieux, Cornas, Crozes Hermitage, Saint Péray ou encore Saint Joseph, ces parcelles se trouvent dans le petit hameau de petites et de grandes gorges. On trouve des vins fruités et gourmands, riches et ensoleillés mais pas trop puissants, juste bien. Une cuvée qui permet de découvrir cette région des Côtes du Rhône sans se ruiner afin d’éduquer son palais et d’apprendre à déguster avant de passer à l’élite.

Conseils de dégustation:
Température idéale de service 14°/16°. Sans complexes un vin pour les copains et les copines de tous les âges. Là bas les anciens se le réservent pour se rencontrer autour d’un verre. Nous l’aimerons à bonne tablée, autour de nos plats préférés que vous aimiez les viandes ou les légumes grillés, les fromages ou les charcuteries, voici un compagnon idéal pour se payer une belle tranche de rigolade. A la vôtre les ami e s !

Saint Amour Gamay 2018 – Laura Dardanelli

Laura Dardanelli, cette jeune vigneronne qui a fait ses classes en se faisant remarquer par le monde viticole, nous offre ici une cuvée fleurie, fruitée, amoureuse aux charmes élégants, aux senteurs explicites qui dévoile tranquillement les rondeurs et le caractère de nos villages du Beaujolais. Le Saint Amour qui porte si bien son nom, plein de nuances dissimulées qui se déguste de préférence à deux, afin de se mettre en condition pour passer un moment privilégié, confortablement installés dans votre cocon.

Conseils de dégustation
Température idéale de service 14°/16°. Pour un plaisir réconfortant avec ceux que l’on aime, avec qui on aime, comme on a envie d’aimer, nous l’apprécierons personnellement beaucoup avec un osso bucco accompagné de pâtes légumineuses au curcuma, mais ce n’est qu’une suggestion ! Les notes de fruit rouge, un léger fumet gourmand qui s’étend sur la longueur et qui cache en son coeur tout son corps, c’est sans doute ça le Saint Amour.

Crémant d’Alsace Brut 2017 – Germain et Thomy Brucker

Là nous sommes sur un crémant plaisant du sud de l’Alsace à Wuenheim ! Cette petite bourgade, blottie sur une terre d’argile et entourée d’une jolie forêt au pied du Grand Ballon, le domaine Brucker ressemble à une petite auberge ici posée, où l’on vient chercher un peu de chaleur et d’amitié. Plein de jolies petites bulles à partager avec nos êtres aimés, se laisser porter par la fantaisie de la découverte tel un enfant avec son petit paquet de confiseries toujours plus surprenantes.

Conseils de dégustation:
Température idéale de service 4°. Un passage par votre congélateur ne refroidira pas ses ardeurs (mais pas trop non plus, quelques minutes suffisent). On appelle ça givrer !
Emprunt de folie et de traditions, autant dire qu’il est idéal pour l’apéritif, c’est bon, ça fait du bien, alors faites -vous plaisir et amusez-vous !

Pink’Ice – Humbrecht Trapp

Un OVNI au pays des traditions ! Un élixir sur-maturé, une sucrerie rose qui se marie aussi bien avec un chorizo, qu’une paire de macarons. Là encore on se laisse aller à la découverte. C’est un drôle de vin, une rareté, une créature rose qui se laisse boire avec douceur, délicatesse et parcimonie car il est bon, oui très ! Trop peut-être même ? Gardez-en un peu pour après !

Conseils de dégustation:
Servez-le bien frais, sorti du frigo directement dans votre verre sans se prendre la tête. Allez-y doucement c’est un préliminaire, chaque chose en son temps…

Riesling Grand Cru Wiebelsberg 2017 – Jean Wach

Jean Wach à Andlau, au pied des Vosges dans son grès du même nom, en direction de La Bresse, Le Honeck, un nec plus ultra au niveau des bons grands vins secs d’Alsace. Notre dernière découverte sur la colline des Dames. Après mille voyages et péripéties, les guerres et paix de nos petites vies, en vain à chercher une femme, une amie, une âme sœur où hélas les aléas de la vie m’on laissé un peu seul, seul avec ce Riesling Grand Cru ; tendu comme un string brésilien au Carnaval de Rio. Et là, Samba !! J’ai comme une envie d’aventure, pourvu de mon Riesling Grand Cru, je retrouve l’espoir !

Conseils de dégustation:
Température idéale de service 7°/10°. Sortez le du frigo 10 minutes avant de servir. A la dégustation, avec une truite aux amandes, une truite au bleu, une choucroute traditionnelle ou au poisson, une bonne viande grillée, bref toutes les finesses que vous aimez mettre sur vos tables royales, mêlées à ces notes de pommes et d’agrume avec sa robe aux reflets vert et jaune clair on en prend plein la gueule et de toutes les couleurs. Quel pied bon sang, quel vin !

Sélection décembre 2020

Vacqueras La Mourre De La Caille – Domaine La Ligière

Domaine de La Ligière, à cheval entre Baumes de Venise et Vacqueyras… Cette belle appellation Village des Côtes du Rhône, nichée sur les balcons de Montmirail, plongeant du sud des Alpes, brute, rude, végétale, bercée par la Provence, ses senteurs et son charme pittoresque, Avignon, Orange, Marseille, Aix. Les accents chantants de la langue d’Alphonse Daudet, un bon, un grand Côtes du Rhône fruité avec du caractère, au charme puissant et aux couleurs ensoleillées.


Température idéale de service 16°-18°.
Ouvrez-le de 30 min à 2 heures avant de le déguster pour le laisser respirer.
Pour arriver à bonne température sans vous casser la tête, laissez-le se reposer à votre place, dans votre chambre à coucher (généralement la température d’une chambre à coucher se situe aux alentours de 18° pour un sommeil réparateur… sauf certains soirs).

Chateau Reverdi – Listrac Médoc

Le Château Reverdi sur la langue des Médocs, entre l’estuaire de la Gironde et l’Océan Atlantique, ce petit coin d’Aquitaine à l’histoire compliquée et prestigieuse des vignobles français, connu et reconnu par le monde entier depuis des siècles. Quel plaisir ! Retrouver cette simplicité au fond d’un verre, à partager une bonne bouteille, une belle pièce bouchère aillée, persillée, aux champignons, avec de bons amis, un souvenir de belle soirée estivale, juste comme ça à la bonne franquette et pourquoi pas au camping ou au fond de votre jardin. Un dessert sombre de fruits noirs aux arômes grillés, poivrés, vanillés. Un bon fromage fermier dans une atmosphère iodée comme au Bassin d’Arcachon. Des tanins souples comme un coin de paille pour dormir, faire la sieste et bien plus encore…

Température idéale de service 16°-18°.
Pour déguster cette bouteille, tout en la laissant reposer un peu: ouvrez la, versez le vin dans un verre, juste pour que ses épaules soient dégagées. Vous laisserez cette belle dame se préparer à sortir en tenue de soirée (on rappelle les épaules dégagées), environ 1 h 30 – 2 h 00, le temps de vous préparer le palais avec une autre douceur.

Au Fil De Soi, Clos Bagatelle – Saint Chinian

Saint Chinian… Ah ! Quel beau village ! Mêlée du Languedoc-Roussillon, les piliers des Pyrénées, la Méditerranée, l’Espagne, le passé Cathare : ici c’est la garrigue. Les olives, les moulins à huile où un trésor pourrait receler un arc-en-ciel, fragile, délicat… Des notes épicées qui se marient avec la bonne cuisine régionale. La douceur du soleil aux fruits riches, juteux, généreux… Les belles chairs fondantes, marquées par une esquisse saline, un peu boisée. Une mêlée, un mélange complexe de raisins, de différentes variétés de sols, un terroir qui s’exprime comme une poésie franche et robuste.

Température idéale de service 16° (au moment de la décantation, comptez deux heures de décantation surtout quand il est jeune).
Le Saint Chinian n’aime pas qu’on le bouscule ! Il aime prendre son temps et vous le rendra bien. Aussi, si vous l’oubliez dans un coin de votre cave, c’est sur un véritable trésor que vous risquez de tomber un jour, en rangeant ladite cave. Si l’impatience vous dévore, soyez attentionné comme lors d’un premier rendez-vous et laissez-lui ses chances. Il s’épanouira dans une belle décantation ôtant petit à petit ses complexes. Et alors… bonne chance !

Crémant BRUT ZERO – Domaine Valentin Zusslin

– Ok. C’est la fête !
– On fête quoi ?
– Ce dont tu as envie, mais ouvrons d’abord un bon Clos Liebenberg !
– Quel joli nom ça aussi : la montagne de l’amour !
– En plus, sans aucun remord, je sais que là on chérit la terre qui offre ce flacon.
– Ainsi de nos émotions pétillantes, on protège la vie qui entoure ces vignes.
– Oui, les chevaux, les oiseaux, les insectes, les animaux sauvages, toute l’arche de Noé, les humains, chacun tient sa place et joue un petit rôle pour partager nos moments de vie où d’année en année on se félicite et se remercie autour d’un bon verre de ce délicieux crémant.


Température idéale de service 7°.
Vous l’avez oublié dans le coffre de la voiture ? Vous l’avez laissé sur le bord de votre fenêtre en cette période hivernale ? Si on ne vous l’a pas dérobée, tant mieux car elle devrait être à la bonne température, santé et bonnes fêtes !

Gewurztraminer, Vendanges Tardives – Maison Humbrecht-Trapp

Vendanges Tardives Gewurztraminer : tout est dit.
Un petit fruit confit qui a passé sa vie à Gueberschwihr qui nous replonge dans les aléas d’une histoire humaine pleine de péripéties. Là il faut savoir que les fossiles se sont reposés sur des plages il y a des millions d’années. Comme un éclair dans le temps, les lèvres humidifiées par ce breuvage séducteur, on peut se surprendre à rêver d’une cavalcade qui mène de la nuit des temps jusqu’à cette petite friandise de fêtes de fin d’année, qui craque sous nos dents et coule dans nos palais, avec délicatesse et parcimonie.

Température idéale de service 10°.
Comme un dessert, pensez à le remettre au frigo. Gardez-le au frais pour faire chanter les papilles, avant que vous ne donniez de la voix pour le célébrer !

Pinot Gris Grand Cru Frankstein, Gilbert Beck – Domaine Du Rempart

Frankstein, la Route des Vins d’Alsace et ses Grands Crus, le passé médiéval même si les châteaux sont des ruines, Dambach La Ville restent un exemple de l’ingéniosité du raffinement de la culture alsacienne. Idéalement situé, tout proche de Colmar et pas si loin de Strasbourg, ici l’or d’un terroir, rond et minéral, le vin invite à s’installer à une bonne table pour discuter sans fin en se laissant envahir par les parfums fins et fruités. Les yeux émerveillés par la richesse d’une petite gorgée, les larmes du sang de la terre, emportant avec elle la tristesse et la joie. C’est de la poésie.

Température idéale de service 11°-13°.
Le saviez-vous ? Il serait parfois nécessaire d’avoir un coffre-fort dans sa cave. Car certaines bouteilles ont tendance à disparaitre très rapidement. Cette bouteille est un petit refuge qui gardera toute sa valeur avec le temps… si elle n’est pas bue avant.